Comment protéger son poulailler des attaques du renard ? Imprimer Suggérer par mail

 

Le renard roux est bien connu de tous tant il suscite des passions. Dans l'esprit du public, il passe pour un invétéré mangeur de poules et de lièvres. Or, la réalité est totalement différente. S'il fallait traduire cette d'image d'Epinal, c'est d'un fantastique mangeur de rates et de souris dont il faudrait parler ! Les rongeurs forment, en effet, l'essentiel de sa nourriture. De nombreux agriculteurs le savent pour l'avoir vu chasser, tôt le matin, non loin de leur tracteur, dans les prairies fraîchement fauchées. Record parmi les records : on a dénombré 48 campagnols des champs dans l'estomac d'un seul individu. C'est dire ! Mais c'est vrai qu'il peut aussi se rabattre sur les poules qui constituent des proies faciles… surtout lorsque les portes du poulailler lui sont grande ouvertes…

 

Basse-cour ‘anti-Renards'

L'Institut Bruxellois de Gestion de l'Environnement (IBGE) a réalisé un prototype de poulailler anti-renard dans une commune à forte densité de renards en Région bruxelloise. En deux ans, aucune tentative de pénétration n'eut lieu.

  • Les dimensions de la clôture n'ont aucune importance, le nombre de poulets que l'on y détient variant selon la largeur et la profondeur;
  • Sa hauteur doit atteindre au minimum 130 cm ;
  • Installez la clôture du côté extérieur par rapport aux piquets de soutien afin que d'autres prédateurs naturels (mustélidés, par exemple) ne puissent pénétrer à l'intérieur du poulailler en grimpant sur ces piquets. Pliez la partie supérieure du grillage vers l'extérieur en formant un angle d'environ 30° (photos) ;
  • La maille du grillage ne doit pas dépasser 3 à 4 cm afin d'empêcher les petits Mustélidés (hermine, belette) d'y pénétrer;
  • Placez autour du poulailler – juste contre la clôture - une rangée de dalles de 40 cm de largeur afin que le renard ne puisse creuser un tunnel d'accès. Les Renards sont futés, mais ils n'ont pas le réflexe de commencer à creuser un peu avant ces dalles (photos) ;
  • Placez le dortoir et la mangeoire de votre volaille à quelque 30 cm de hauteur afin de diminuer les possibilités d'accès aux rats et souris, ceux-ci pouvant attirer les prédateurs.

 

 

 

 

 

 

 

Extrait de la revue l'Homme et l'Oiseau , 39ème année, juillet-août-septembre 2001 – n° 3.
Avec l'aimable autorisation de la Ligue royale belge pour la Protection des oiseaux

 


Un lecteur nous communique un système garanti, qui ne coûte pas cher et qui fonctionne en toute circonstance : Il suffit de mettre un vieux poste de radio branché sur une station quidiffuse de la musique dès la tombée du jour jusqu'au matin, la musique empêchera tout renard d'approcher, même s'il elle est diffusée sur une tonalité très basse, nos amis goupils sont bien trop méfiants que pour s'aventurer dans les parages !


 





Les espaces
Gestion du site